Bronchiolite : symptômes, causes et traitement

La bronchiolite est une infection pulmonaire courante chez les jeunes enfants et les nourrissons. Elle provoque une inflammation et une congestion des bronchioles, les petites voies respiratoires du poumon. Causée par un virus, la bronchiolite sévit surtout en hiver.

Les symptômes de la bronchiolite

La bronchiolite commence par des symptômes semblables à ceux d’un rhume ordinaire :

  • Nez qui coule
  • Nez bouché
  • Toux
  • Fièvre légère, dans certains cas

 

Puis après quelques jours, d’autres manifestations s’ajoutent, comme la toux, une respiration sifflante et parfois des difficultés respiratoires. De nombreux nourrissons ont également une otite moyenne.

 

En outre, les symptômes d’une bronchiolite peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines, voire un mois.

Les symptômes alarmants

Attention, plusieurs symptômes nécessitent de consulter rapidement un médecin, surtout s’ils apparaissent chez un nourrisson :

  • Vomissements.
  • Respiration sifflante et audible.
  • Respiration très rapide (plus de 60 respirations par minute) et peu profonde.
  • Respiration difficile : les côtes semblent être aspirées vers l’intérieur lorsque le nourrisson inspire.
  • Apathie ou léthargie.
  • Refus de boire suffisamment.
  • Respiration trop rapide pour pouvoir manger ou boire.
  • Coloration bleue de la peau, notamment des lèvres et des ongles (cyanose).

Quelles sont les causes ?

Dans 80% des cas, la bronchiolite est causée par le virus respiratoire syncytial (VRS), qui infecte les bronchioles. Il s’agit d’ailleurs d’un virus commun qui contamine la plupart des enfants avant l’âge de 2 ans, surtout en hiver. D’autres virus peuvent aussi causer une bronchiolite, comme le Human Metapneumovirus (HMPV), responsable dans 10% des cas.

 

En outre, ces virus se propagent facilement, par exemple lorsqu’une personne malade tousse, éternue ou parle. On peut aussi contracter la bronchiolite en touchant des objets contaminés (ustensiles, jouets…), avant de se toucher les yeux, le nez ou la bouche.

 

Concrètement, l’infection fait gonfler les bronchioles et provoque une inflammation. Le mucus s’accumule alors dans ces voies respiratoires, ce qui empêche l’air d’entrer et de sortir librement des poumons.

 

Par ailleurs, les nourrissons de moins de 3 mois présentent le plus de risque de bronchiolite, car leurs poumons et leur système immunitaire ne sont pas totalement développés. Pour ces raisons, les prématurés présentent un risque encore plus élevé.

Comment soigner la bronchiolite ?

La plupart des enfants atteints de bronchiolite se rétablissent avec des soins à la maison. En plus d’une excellente hydratation, le traitement permet surtout de soulager les symptômes.

 

Chez un nourrisson, on peut utiliser des solutions salines nasales pour dégager ses voies respiratoires supérieures. Les médicaments antipyrétiques, comme l’acétaminophène (Tylenol), aideront à contrôler sa fièvre. Et un humidificateur pourra améliorer sa respiration.

 

Cependant, un très faible pourcentage de malades doit être hospitalisé. En effet, l’hospitalisation est réservée aux cas sévères, qui souffrent d’hypoxie (lorsque les organes ne reçoivent plus assez d’oxygène). L’oxygénothérapie permet alors de contrer les difficultés respiratoires et d’apporter assez d’oxygène à l’organisme.

 

Enfin, même s’il n’existe pas de vaccin contre les virus responsables de la bronchiolite, le vaccin contre la grippe est recommandé pour limiter les risques. Dans tous les cas, la prévention est de mise !

Livraison pharmacie, médicaments et parapharmacie 7j/7

Un service de livraison à domicile rapide et efficace dans votre ville avec des pharmaciens à votre écoute.

button-2