Appendicite: symptômes, causes et traitement

L’appendicite est une inflammation de l’appendice. Il s’agit d’une petite poche en forme de doigt, qui dépasse du gros intestin. Le symptôme caractéristique de l’appendicite aigüe est la douleur dans la partie inférieure droite de l’abdomen. Mais ce n’est pas tout ! On vous en dit plus ici :

Quelles sont les causes ?

Une appendicite résulte souvent d’un blocage ou d’une obstruction de l’appendice, qui entraîne une infection. L’origine peut être variée : accumulation de selles durcies, follicules lymphoïdes hypertrophiés, vers intestinaux, blessure traumatique ou encore tumeur.

 

En cas d’infection, les bactéries se multiplient rapidement. Cela provoque une inflammation et un gonflement de l’appendice, qui se remplit de pus.

Symptômes fréquents de l’appendicite

Généralement, l’appendicite aigüe provoque des douleurs dans la partie inférieure droite de l’abdomen. Néanmoins, chez la plupart des gens, le mal commence plutôt au niveau du nombril, puis se déplace et s’étend. Et à mesure que l’inflammation s’aggrave, la douleur augmente en intensité. Par ailleurs, l’emplacement de ces douleurs peut varier selon l’âge du patient et la position de son appendice.

 

Les signes et symptômes de l’appendicite peuvent inclure :

  • Douleur soudaine dans le bas-ventre à droite.
  • Douleur vive qui commence autour du nombril et se déplace vers le bas de l’abdomen, à droite.
  • Douleur plus intense quand la personne tousse, marche ou fait des mouvements brusques.
  • Nausées et vomissements.
  • Perte d’appétit.
  • Fièvre faible, qui peut augmenter quand l’appendicite s’aggrave.
  • Constipation ou diarrhée.
  • Ballonnements et flatulences.

 

Notez que pendant la grossesse, l’appendice est déplacé par le bébé. Ainsi, chez la femme enceinte, la douleur se situe plus haut dans l’abdomen.

Quel traitement ?

Si vous présentez plusieurs de ces symptômes inquiétants, il faut aller chez le médecin immédiatement. Appendicite ou non, les douleurs abdominales sévères nécessitent des soins médicaux urgents.

 

Si le médecin soupçonne une appendicite, il procède à un examen physique et fait une prise de sang pour confirmer les signes d’infection.

 

En cas d’appendicite aigüe, le traitement standard est l’ablation chirurgicale de l’appendice (appendicectomie). En complément, on prescrit aussi des antibiotiques et des analgésiques. Des perfusions et un régime liquide sont également de mise pendant le rétablissement.

Dans de rares cas, l’appendicite peut se résorber sans chirurgie.

Les complications possibles

Si une appendicite aigüe n’est pas opérée pendant une crise, le patient peut subir de graves complications. Les deux plus fréquentes sont :

 

  • Une rupture de l’appendice, qui répand l’infection dans tout l’abdomen, On parle alors péritonite, une affection pouvant mettre la vie en danger. Elle nécessite une intervention chirurgicale immédiate, pour enlever l’appendice et nettoyer la cavité abdominale.

 

  • Un abcès dans l’abdomen. Si l’appendice éclate, il est possible qu’une poche de pus se développe. Le plus souvent, un chirurgien draine l’abcès en plaçant un tube à l’intérieur, à travers la paroi abdominale. Le tube reste en place pendant environ deux semaines, et est complété par des antibiotiques pour éliminer l’infection. Une fois l’infection éliminée, une intervention chirurgicale est indispensable pour retirer l’appendice. Dans des cas plus rares, l’abcès est drainé et l’appendice est retiré immédiatement.

Livraison pharmacie, médicaments et parapharmacie 7j/7

Un service de livraison à domicile rapide et efficace dans votre ville avec des pharmaciens à votre écoute.

button-2